A BIGNONA, malgré les acquis enregistrés force est de noter que dans la mise en œuvre de notre programme, beaucoup de difficultés rencontrées persistent  encore, en passe  même de devenir de véritables contraintes  au vu de nos moyens limités. Quelques-unes sont déjà identifiées:

  • Le Cadre physique (site abritant les locaux) du fait de son caractère relativement délabré, excentré et exigu s’avère inapproprié pour  nous permettre de dérouler convenablement notre stratégie d’intervention
  • Le nombre de salles de classe disponible s’avère insuffisant pour un déroulement normal des cours (12 salles pour 20 classes pédagogiques depuis 2011).
  • Toutes nos salles de classe ne sont pas dallées en béton et ciment au sol.
  • Manque de toilettes et réfectoires appropriées répondant aux normes en vigueur.
  • Manque de clôture de l’enceinte abritant nos salles de classes pour garantir la sécurité des apprenants et les bonnes conditions d’études
  • Nos classes sont pléthoriques (plus de 80 élèves) avec comme conséquence  une difficulté  d’évaluer  nos élèves selon les normes pédagogiques en vigueur…
  • A Bignona ,les 2/3 de nos salles de classe soit( 7 salles sur les 12) sont entièrement ou partiellement de fortune c’est-à-dire sous forme d’abri provisoire (bambous) avec comme conséquences : une exposition des élèves et des enseignants aux aléas climatiques et intempéries environnementaux ( poussière, vent, froid), une part importante des ressources ( environ15 % ) est consacrée à l’installation et au renouvellement annuel des abris, un démarrage tardif des cours , un arrêt prématuré des cours dès la fin du mois de MAI, un programme scolaire souvent inachevé et une incidence négative sur le taux de réussite aux examens pour nos candidats
  • D’année en année, le démarrage tardif des cours devient récurrent au regard des ressources non disponibles à temps réel du fait de toujours attendre le démarrage des inscriptions en mi-septembre / début octobre pour disposer d’un minimum de ressources financières et faire face  aux exigences d’investissements prioritaires en terme de réhabilitation de locaux, réparation de mobilier, et surtout  installation des abris classes.A Bignona, le site abritant nos salles est relativement excentré et beaucoup de nos élèves viennent des villages environnants avec comme conséquence beaucoup de retards aux cours de 08h et 15h et incidence négative sur les résultats scolaires.Nous n’avons pas de Salle de formation et d’initiation en informatique, ni de Salle de spectacle, ni de Salle de lecture ou bibliothèque ni de salle de Promotion des activités  des Femmes
  • Nous ne disposons pas de cadre approprié pour une meilleure organisation d’activités centrées sur l’enfance et la  petite enfance.
  • Insuffisance de matériels pédagogiques pour un encadrement de qualité des élèves